0 vote
+
Vote up!
-
Vote down!

Serena Williams dévoile sa grossesse en couverture de Vanity Fair

Posté par webpro dans la rubrique Sport 29 June 2017
0
0

 

 

 

Serena Williams dévoile sa grossesse en couverture de Vanity FairA la une du numéro d’août de Vanity Fair, Serena Williams affiche avec fierté sa grossesse par une photo nue. La grande vedette du tennis qui a été formée par un père n’ayant jamais pratiqué ce jeu s’est associée à sa sœur Venus, toutes les deux devenues des légendes dans leur sport. Pour ce faire, Serena et sa sœur devaient s’entraîner six heures par jour sur les courts délabrés près de leur maison. Actuellement, les deux femmes sont devenues des légendes du tennis et visiblement, Serena règne sur le tennis féminin.
Comme d’autres célébrités, Serena Williams pose aussi en couverture du prestigieux magazine Vanity Fair américain où elle nous donne des explications sur ses ressentis pour sa grossesse imprévue. Une semaine avant l’Open d’Australie, Serena ne se sentait pas très bien et a décidé de faire un test de grossesse. Le premier test ayant révélé qu’elle est enceinte, elle ne pouvait pas y croire et décide d’en faire cinq autres. Elle a raconté qu’elle a fait une double vérification et que son cœur s’est arrêté lorsqu’elle a constaté que son test est bel et bien positif. Un tel événement n’était pas du tout prévu pour Serena Williams et son fiancé, mais elle a récemment confié qu’elle est encore déterminée à remporter sa troisième Wimbledon.
Shootée par Annie Leibowitz, Serena Williams affiche avec fierté sa grossesse en couverture de Vanity Fair. D’ailleurs, elle a récemment annoncé que sa carrière n’est pas finie. En ce qui concerne son fiancé, Alexis Ohanian, il a déclaré que Serena le rendait chaque jour meilleur grâce aux valeurs qu’elle véhicule. D’un autre côté, John McEnroe, une ancienne vedette de tennis n’a pas du tout voulu s’excuser auprès de Serena concernant ses remarques un peu déplacées en déclarant que Williams ne serait guère mieux placée qu’à la 700ème place au classement mondial si elle devait jouer sur le circuit masculin.