0 vote
+
Vote up!
-
Vote down!

Samsung chasse sur les terres des fabricants de montres suisses

Posté par webpro dans la rubrique Hi-Tech 11 April 2017
0
0

 

 

 

 

Pour la première fois, Samsung avait un stand au salon « BaselWorld », le Grand Messe du commerce des montres de luxe. Les commerces du luxe sont parfois fermés et appréciés comme consacrés. Les marques concernées sur ces segments préfèrent les traditions et le prestige. Alors certainement, lorsqu’un fabricant high-tech arrive s’incruster parmi les stands de Rolex et de Tag Heuer, tout le monde en mentionne. C’était donc au BaseWorld, un salon extraordinaire dédicacé à la montre suisse de luxe, que Samsung a construit ses quartiers avec un grand emplacement. Certainement, c’était le dernier genre de montre relié du fabricant coréen qui était au cœur des attentions. Le Gear S3 avait autorisation à un stand de près de 50 mètres de long. Le fabricant avait déjà une assistance l’année dernière, pour exposer une espace de la S2 en partenariat avec Swarovski, pourtant le stand était plutôt réservé. Durant plusieurs éditions, on voit manifester des fabricants de montres connectées comme le français Withings sur le salon, pourtant exceptionnellement de grands fabricants high-tech. Pourtant, le but de Samsung parait simplement de se faire distinguer sur ce commerce encore commençant.

 

Au contraire de Samsung, la pomme se fait souvent discrète sur les salons high-tech, donc sans doute, c’est aussi le cas pour les salons sacrés aux montres. Mais, pendant le keynote de l’annonce de l’iPhone 7, Apple n’a pas douté à se comparer aux marques suisses. Tim Cook, CEO de l’entreprise, a aussi remarqué qu’Apple était devenu le deuxième plus grand fabricant de montres au monde (en matière de revenus) et le premier fabricant de smartwatchs. On découvre alors que les fabricants high-tech ne doutent pas à se rencontrer à ce commerce qu’est celui de la montre de haut de gamme. Avec des résultats plutôt atténués pour l’instant.