0 vote
+
Vote up!
-
Vote down!

Les hauts lieux de Paris transformés en podiums durant la Fashion Week

Posté par webpro dans la rubrique Mode 19 November 2017
0
0

 

Comme toujours, la Fashion Week nous réserve des shows grandioses et comme Paris est l’ultime capitale de la mode, les grandes maisons de hautes coutures s’offraient le monument le plus emblématique de la Ville lumière. La fameuse citation de Pierre Bergé : « C’est peut-être cela l’amour fou. L’amour de deux fous » qui s’affiche fièrement sur le carton d’invitation des convives de Saint Laurent indique qu’une telle industrie qui a réussi à surpasser l’aéronautique mérite tous ceux qui font la réputation de Paris : de l’Opéra aux Invalides. Avec des résultats évalués à 1,2 milliard d’euros, Kaia Gerber, la fille de Cindy Crawford âgée seulement de 16 ans a été une grande révélation pour cette présentation des collections prêt-à-porter printemps-été 2018.
Les prestigieux invités des 83 défilés qui ont eu lieu dans la capitale française ont ainsi vécu un moment inoubliable et le show n’a pas été réservé aux créateurs des podiums, mais aussi le « front row », c’est-à-dire le fameux premier rang. Glamour et sexy, la femme d’Anthony Vaccarello a mis le feu au palais de justice pendant les défilés d’Yves Saint Laurent. De son côté, Givenchy suscite l’enthousiasme avec les magnifiques silhouettes romantico-urbaines de ses modèles. Il est évident que la nouvelle directrice artistique de la marque, Clare Waight Keller a bien réussi à réinterpréter les codes de monsieur Givenchy.
Dans une superbe mosaïque de miroirs féeriques, toutes les femmes se sentent belles, surtout avec Maria Grazia Chiuri qui met en valeur toutes les femmes. A vrai dire, Dior a bien fait son choix pour lancer une collection aussi féminine qu’ouvertement féministe dans la grotte de Niki de Saint Phalle au musée Rodin. Pour Balmain, son directeur artistique, Olivier Rousteing a choisi les décors luxuriants de l’Opéra pour dévoiler une superbe collection débridée mais subtile. Les képis, épaulettes, les capotes et les verstes d’officier se déclinent en céladon noir de jais et satin jaune clair chez Nina Ricci qui a choisi le prestigieux hôtel des Invalides pour son final. Enfin, 70 looks beauté en tenues d’automne ou d’hiver ont illuminé l’Arc de Triomphe, le lieu mythique choisi par le géant du cosmétique.