0 vote
+
Vote up!
-
Vote down!

Le défilé Louis Vuitton croisière 2017 au Brésil

Posté par webpro dans la rubrique Mode 31 May 2016
0
0

 

Depuis que Nicolas Ghesquière débarque chez Louis Vuitton, il trouve toujours une idée originale pour fusionner la mode à l’architecture. Samedi dernier, on assistait à un défilé croisière hors du commun qui s’est déroulé dans un décor néo-futuriste du musée Niteroi de Rio de Janeiro. Il s’agit d’un bâtiment très particulier dont l’architecture futuriste a été imaginée par Oscar Niemeyer. La maison Louis Vuitton est donc la première à choisir ce temple de la culture moderne pour réaliser son défilé de mode.
Les premières silhouettes de ce défilé commencent à apparaître à bord d’une superbe soucoupe volante installée sur une falaise où on pouvait avoir une belle vue sur la mer. Des mannequins portant des robes motardes graphiques et multicolores traversent les virages de l’édifice pour commencer officiellement le show.  S’ensuit après le cuir noir sur des chaussures, des bombers et des pantalons. En superposant une robe courte et légère à fleurs sur un pull en maille argenté, l’artiste met en avant son talent et son savoir à faire sur la combinaison des genres, des matières et des styles qu’il veut présenter. D’autres pièces nous rappellent même les combinaisons de pilote de course ainsi que les marquages aux sols des grands prix de F1.
En ce qui concerne les accessoires, Louis Vuitton n’a pas laissé de côté ses fameux sacs à main et cette fois-ci, la maison a réhabilité le sac bowling sous un design seventies désirable, mais en osant aussi le sac de luxe ghettoblaster. Une réinterprétation de la tong, typique chaussure brésilienne s’ajoute également à cette collection.
Le défilé Vuitton n’est pas uniquement une occasion de découvrir une nouvelle collection de la marque, mais il représente aussi des avantages majeurs pour le pays. A vrai dire, la maison a déboursé environ 400 000 euros pour financer les prochaines expositions du musée d’art contemporain de Niteroi en contrepartie de l’utilisation de ses locaux.