Gastronomie

0 vote
+
Vote up!
-
Vote down!

Jean-Pierre Coffe est décédé à l’âge de 78 ans

Posté par webpro dans la rubrique Gastronomie 31 March 2016
0
0

 

 

Triste nouvelle pour les fans de Jean-Pierre Coffe qui s’est éteint à 78 ans dans sa maison de Lanneray. Ce fut dans la soirée du mardi 29 mars que ce personnage tant appréciée par les Français a donné son dernier souffle. Il est réputé pour ses plaisanteries, ses coups de gueule répétitifs contre la « malbouffe » et son crâne chauve. Il était un habitué du pays d’Auge et sa dernière venue officielle était l’année dernière, en mois d’octobre, durant le salon du livre de Trouville-sur-Mer. Ce fut à cette occasion qu’il a présenté son livre « Une vie de Coffe » qui nous révèle son autobiographie.

Il a commencé à travailler sur Canal+ en 1984. En ce temps-là, il devait pousser de vigoureux et réguliers coups de gueule contre la « malbouffe ». Il a été l’un des piliers de l’émission phare d’RTL : les Grosses Têtes et il y a passé une bonne vingtaine d’années, jusqu’à la fin des années 2000. Il n’était pas encore très célèbre, jusqu’à ce qu’il passe à la télévision. A vrai dire, il avait partagé des plats et recettes sur le canapé rouge de Michel Drucker, tous les dimanches en début de soirée ; et ce depuis 2003.
Avant d’apparaître sur la chaîne cryptée, Jean-Pierre Coffe a vécu de nombreux bouleversements dans sa vie privée que le grand public ignore : une enfance difficile après le décès de son père à la guerre en 1940. Il n’avait que deux ans à cette époque. Il a récemment révélé dans « Une vie de Coffe » que sa mère l’avait rejeté et l’avait placé en famille d’accueil en tant que pupille e la nation. Il avait également survécu à un grave accident de voiture, le paralysant pendant deux ans et l’obligeant à surmonter une rééducation douloureuse. Il en dit beaucoup dans son œuvre « Une vie de Coffe » et c’est à travers ce livre qu’on comprend à quel point il a dû se battre pour ne pas se laisser influencer par la déception et la dépression.